Escalade - par où sont-ils passés ? réponse aux internautes curieux

Suite à la publication de mon blog  d'hier  relatif à la marche d'approche des troupes savoyardes avant la nuit de l'Escalade,  plusieurs personnes se sont étonnées du fait que les assaillants  aient cheminé par  par  les Terreaux et  Champel jusqu'à la Jonction pour remonter ensuite vers Plainpalais.  De quels Terreaux s'agissait-il et pourquoi marcher jusqu'à  la pointe de la Jonction ?   

S'agissant des Terreaux, il s'agit de ce qui est aujourd'hui le quartier des Terreaux-Vernaz, sis dans  la commune de Gaillard. A Bas-Vernaz, sur la rive gauche du Foron, s'élève encore   une  ancienne maison forte. Les troupes  ont ensuite marché sur Champel, Plainpalais et ont été jusqu'à la pointe de la Jonction couverts par le bruit de l'Arve, avant d'obliquer couverts par le bruit des flots du Rhône  et le brouillard pour remonter sur Plainpalais où a attendu le gros de la troupe, les chevaux ayant été regroupés  au pied du plateau de Champel.  Seuls les 300 hommes du détachement d'assaut ont poursuivi leur chemin pour rejoindre le secteur de  la Corraterie où les trois échelles ont été dressées.  Le "détour" par la Jonction a donc été effectué pour permettre 20191120_183152.jpgaux troupes de cheminer sans crainte d'être détectées. 

Claude Bonard

Les commentaires sont fermés.