Léman Express, tant d'âneries historiques à lire sur les réseaux sociaux !

Avec toutes les âneries que je lis sur les réseaux sociaux en lien avec l'inauguration du Léman Express et les comparaisons saugrenues ... plus sottes que grenues comme aurait dit Coluche qui sont faite par rapport aux "Frouze", je voudrais redire ici qu'en 1602, la France du roi Henri IV était l'alliée de Genève ainsi qu'en témoigne cette lettre écrite par le roi aux Genevois le 3/13 août 1601 à Messieurs de Genève, ses “Très chers et bons amis” : “ladicte ville et territoire de Genève estre comprise en iceluy, comme elle estoit audict traitté de Vervins et qu'elle jouisse du bénéfice d'iceluy et dudict accord de Lion tout ainsi que si nommément elle y estoit comprise et spéciffiée”.

Bèze Leluiset.jpgEn d'autres termes, nous n'avons pas battu les Français à l'Escalade mais le duc de Savoie et ses affidés. Ce ne sont donc pas les vaincus de 1602 qui vont revenir à Genève avec le LEX pour nous chercher querelle ! Je souhaite longue vie au Léman Express et à la nouvelle ligne de tramway qui relie désormais Genève et Annemasse !

Claude Bonard 

Tableau de François Albert Durade - détail le roi de France Henri IV au moment où il reçoit Théodore de Bèze à l'Eluiset en 1600. Photo CB Maison Tavel, Genève

Commentaires

  • "En d'autres termes, nous n'avons pas battu les Français à l'Escalade mais le duc de Savoie et ses affidés. Ce ne sont donc pas les vaincus de 1602 qui vont revenir à Genève avec le LEX pour nous chercher querelle !"

    Je ne cautionne pas les âneries dont vous parlez, mais pour ce qui est de la logique ce que vous dites n'est pas tout a fait vrai, car ceux qui vont revenir à Genève sont quand même en partie les descendants des Savoyards de l'époque et il est faux de dire que ce n'est pas la cas sous prétexte que la Savoie est devenue française.

Les commentaires sont fermés.