Les relations entre la Suisse et l'UE valent mieux qu'un chemisier aguicheur !

Je suis un fervent partisan de relations étroites et institutionnelles renforcées entre l'UE et la Suisse. Ce d'autant que séjournant régulièrement dans un pays d'Europe centrale membre de l'UE, je constate et j'apprécie jour après jour  le rôle régulateur, apaisant et heureusement  modérateur que jouent les institutions européennes dans cette région de notre continent dont certains pays sont sensibles depuis quelques années aux sirènes des démocraties dites autoritaires tout en se développant économiquement grâce à la manne des fonds structurels européens.

Ceci étant dit, et revenant à la Suisse, je trouve sans faire preuve de pudibonderie exacerbée que  la nouvelle publicité  du NOMES GE - Nouveau mouvement européen suisse, section Genève  qui fleurit sur les réseaux sociaux et qui nous montre en gros plan une femme déboutonnant sa blouse pour nous faire entrevoir sur son chemisier  le drapeau européen est désastreuse et sexiste, même si une autre photo drapeau_UE_680_385.jpg- on n'est jamais trop prudent - nous montre  un homme à la barbe naissante en faire de même. Pour se tirer une balle dans le pied, on ne fait pas mieux ! En un mot comme en cent : Détestable et inconscient !

On prête cette phrase au mythique chroniqueur TV  français  Léon Zitrone dont  les plus de  quarante ans se souviennent certainement : "Qu'on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L'essentiel, c'est qu'on parle de moi "... mais dans ce cas précis, je crains que   ce ne soit qu'en mal  et c'est affligeant  ! 

 

Claude Bonard

 

 

Les commentaires sont fermés.