Un médecin tessinois au service des Nazis

Le 20 janvier 1942, quinze dignitaires nazis se réunissaient dans une villa de Wannsee près de de Berlin, pour discuter de la mise en œuvre de ce qui fut appelé "la Solution finale à la question juive". Bien qu'il n'ait pas participé à cette rencontre, l'Histoire commande de rappeler qu'aux plus hauts échelons de la médecine du Reich se trouvait depuis 1939 un médecin né à Lugano le 24 août 1900 de père suisse et de mère allemande, le Dr Leonardo Conti, SS-Obergruppenführer et chef du Reichsgesundheitsführer ( le système sanitaire nazi. Bien que supplanté par le Médecin-général SS Karl Brandt, sa responsabilité ne peut pas être niée s'agissant notamment de la préparation du programme d’euthanasie condamnant les handicapés (Aktion T4). Conti se suicida en prison le 6 octobre 1945. Une notice lui est consacrée dans le livre publié sous la direction de Frédéric Rossi et Christophe Vuilleumier chez Infolio en 2016 intitulé "Quel est le salaud qui m'a poussé - cent figures de l'histoire suisse".

Conti (SS).jpeg

Claude Bonard

Lire à propos de Wannsee : https://encyclopedia.ushmm.org/…/wannsee-conference-and-the…

Lire à propos de Leonardo Conti : Un medico ticinese alla corte di Hitler : https://www.amazon.it/medico-ticinese-Hitler-L…/…/8882810313

Quel est le salaud qui m'a poussé ? - lire : https://www.infolio.ch/…/quel-est-le-salaud-qui-m-a-pousse.…

Les commentaires sont fermés.