Genève : attitudes «anti-police», il faut savoir raison garder

En cette période où une partie de l’opinion glisse chez nous dans des attitudes virulentes «anti-police», il faut savoir raison garder. Je voudrais rappeler qu'en Suisse et en Europe, des bavures condamnables ou des brebis galeuses à écarter aussi détestables soient-elles, ne sont  ni ne font la police. Nos policiers font jour après jour un travail difficile au service de la collectivité et on leur dit rarement MERCI. Suite à la manifestation d'hier dans nos rues condamnant le racisme et les violences policières qui ont eu lieu aux Etats-Unis,  fort bien ... mais je reste dubitatif en lisant certaines déclarations répercutées dans la Tribune de Genève. Que je sache, la police genevoise n'est pas infiltrée par le Ku Klux Klan ! Pour ma part, choisis d'écouter les voix de la raison, de la tolérance et de l'écoute réciproque car ici comme ailleurs car le respect ça change la vie.

Police mars serment.jpg

A Genève, nos  policiers,  assistants de sécurité publique et membres du personnel administratif désignés par le département prêtent le serment suivant avant d’entrer en fonction :

« Je jure ou je promets solennellement :
d'être fidèle à la République et canton de Genève;
de remplir avec dévouement les devoirs de la fonction à laquelle je suis
appelé;
de suivre exactement les prescriptions relatives à mon office qui me
seront transmises par mes supérieurs dans l'ordre hiérarchique;
de garder le secret de fonction sur toutes les informations que la loi ou
les instructions reçues ne me permettent pas de divulguer;
de dire, dans les rapports de service, toute la vérité sans faveur ni
animosité;
et, en général, d'apporter à l'exécution des travaux qui me seront
confiés, fidélité, discrétion, zèle et exactitude. »

Merci à eux.

Claude Bonard

Les commentaires sont fermés.