L'effigie du roi Gondebaud doit être retirée du Bourg-de-Four !

Selon les critères désormais à la mode et qui caractérisent "le monde d'après", et si j'essaie de suivre cette logique,  IL FAUDRAIT  démonter la statue du roi Gondebaud ( 474-516) sur la place du Bourg-de-Four !!!! et aussi détruire le vestige du mur qui porte son nom au pied de la cathédrale. Ce roi burgonde que les Genevois connaissent bien était cruel. D'ailleurs, son faciès sur cette statue le prouve. Bouche torve, barbe mal taillée, profil glauque. Pour le surplus, il avait une façon bien particulière de régler les affaires de famille, un prédécesseur du Padrino de Corleone : il massacra ses frères tout en épargnant deux filles dont l'aînée fonda à Genève le prieuré de Saint-Victor ; quant à la cadette, Clothilde, elle va entrer dans l'histoire en épousant Clovis, roi des Francs. La fameuse Loi Gombette dont nous sommes si fiers à Genève, contenait une disposition relative à la perception des impôts sur les esclaves !!! Oui Môssieu ! Et ne parlons pas du fils du sanguinaire Gondebaud, ce pauvre Sigismond proclamé roi à Carouge en 516. On lui doit la création de l'abbaye de Saint-Maurice. Le 1er mai 523, Pourtant Sigismond mourra assassiné avec sa femme et ses enfants sur l’ordre de Clodomir, fils de Clovis. Une honte .... un scandale !!!! qui justifie que nous retirions toutes les effigies et autres images qui rappellent chez nous cette famille si brutale ! ...

Trêve de plaisanterie : Est-ce genre d'enseignement de l'Histoire que nous voulons à l'avenir ? ... pour ma part, ma réponse est NON, trois fois NON  !

Gondebaud.JPGClaude Bonard

Photo CB

Les commentaires sont fermés.