Quel rapport entre le bombardement d'Alger et Genève ?

Cher amis Genevois, l'histoire du bombardement du port d'Alger par l'amiral français Abraham Duquesne qui prit fin le 26 juin 1683 a un lien indirect avec notre cité à travers la famille de l'illustre marin. C'est en effet le marquis Henri Duquesne, Protestant et fils de amiral qui bombarda Alger qui fit construire le superbe hôtel particulier édifié en 1702 qui se trouve en face de la cathédrale Saint-Pierre. Lorsque vous passerez la prochaine fois devant la Maison Duquesne, souvenez-vous qu'en d'autres temps, les Protestants persécutés songeaient à traverser les mers pour se mettre en sécurité ! Au lendemain de la révocation de l’Édit de Nantes en 1689, des huguenots français, réfugiés en Hollande, conçoivent le projet de fonder une république protestante. Ils font part de leur projet à Henri Duquesne qui nourrissait l’idée d’affréter des navires pour les huguenots exilés afin des les envoyer en différents endroits déserts de par le monde « où ils sauraient faire fructifier la terre et honorer la parole de Dieu . Le choix de Duquesne se porte vers l'île de Mascarin de la Réunion , dépeinte comme « l’île d’Éden". Finalement, le projet fut abandonné.

 

Claude Bonard 

 

Illustration : la Maison Duquesne, aquarelle de Benoît Michel-Schonne

Les commentaires sont fermés.