28 septembre 1939 pour la quatrième fois de son histoire, la Pologne était dépecée

En Pologne où je me trouve en ce moment, la date du 28 septembre 1939 reste à jamais une journée noire. Le pays succombait alors sous les assauts conjoints de la Wehrmacht et de l'Armée rouge n'ayant pas pu combattre sur deux fronts suite au « coup de poignard dans le dos » que constitua l'attaque soviétique du 17 septembre 1939 sans déclaration de guerre.

Soviétiques et Allemands ne perdirent pas de temps. Le jour même de la capitulation de Varsovie, ils signèrent un “traité  de délimitation et d'amitié”. Le Reich et l'Union Soviétique se partageaient le pays. L'Allemagne récupérait la région de Dantzig, la Prusse occidentale et la Haute-Silésie. Elle s'appropriait aussi la région de Lodz, deuxième ville du pays et capitale de l'industrie textile polonaise. Quant aux Soviétiques, ils mettaient la main sur les vastes  territoires situés aujourd'hui en Ukraine et en Biélorussie à l'est des fleuves  Narew et Bug.

Ce partage, fait unique en Europe fut le quatrième dans l'histoire de la Pologne après ceux de 1772, 1793 et 1795, lorsque les souverains de Prusse, de  Russie et d'Autriche s'étaient partagés le pays, profitant  des divisions profondes qui minaient un royaume ayant à sa tête un souverain épris de culture et ouvert aux idées nouvelles mais politiquement faible et influençable. En 1795, la Pologne était pour la première fois de son histoire, rayée de la carte politique du monde. L'une des plus grandes puissances du continent européen disparaissait après avoir contrôlé au cours de son glorieux passé  des territoires allant de la Baltique à la mer noire en passant par la  Livonie et la Moscovie.

Le 28 septembre 1939, pour la seconde fois, la Pologne était rayée de la carte après une courte renaissance de 1918 à 1939. Et un malheur n'arrivant jamais seul, en 1945, le pays "libéré" par les Soviétiques et honteusement Pologne Wehrmacht et Soviets.jpeg lâché par les alliés occidentaux à Yalta allait devoir subir 44 ans de régime communiste avant de retrouver une pleine indépendance en 1989.

 

Claude Bonard

 

Sources : https://www.dipublico.org/111240/traite-germano-sovietique-de-delimitation-et-damitie-du-28-septembre-1939/

https://enrs.eu/en/news/882-17-september-1939-the-soviet-invasion-of-poland

Photo : enrs.eu (d.r.)

 

Les commentaires sont fermés.