1945, fin de la Guerre en Europe : 7, 8 ou 9 mai ?

La capitulation du Japon, le 2 septembre 1945 mettra un terme aux hostilités de la Seconde Guerre mondiale. Quid du le front européen quelques mois plus tôt ?
 
La situation du Reich étant désespérée, l'amiral Karl Dönitz autorisa le général  Alfred Jodl à signer la reddition complète et totale de toutes les forces allemandes. Le 7 mai  à Reims, Jodl, signa les actes reconnaissant la capitulation sans condition de toutes les forces allemandes  : « Toutes les forces sous commandement allemand doivent cesser les opérations actives à 23 h 01, en Europe centrale, le 8 mai 1945 ».
 
Le 8 mai à Berlin, peu avant minuit, le Maréchal Wilhelm Keitel, chef d'état-major de l’Oberkommando der Wehrmacht, le Generaloberst Hans-Jürgen Stumpff représentant la Luftwaffe, et l'Amiral Hans-Georg von Friedeburg représentant la Kriegsmarine, signèrent un document presque semblable, en présence du général soviétique Gueorgui Joukov du général américain Carl Spaatz, du maréchal de l'air  britannique Arthur Tedder et du général  français Jean de Lattre de Tassigny.  L'acte étant signé peu avant minuit à l'heure des Alliés occidentaux, il le fut de fait après minuit à l'heure des Soviétiques qui avancèrent l'horloge d'une heure, indiquant l'heure du 9 mai.
 
Ainsi, pour les pays de l'Ouest  jusqu'à aujourd'hui, la fin de la Guerre en Europe a eu lieu le 8 mai, mais pour les Russes et les anciens pays du bloc de l'Est  aujourd'hui  membres de l'UE c'est toujours la date du  9 mai 1945 qui fait foi.
 
Gdansk Guerre.jpegEt dire que septante-sept ans plus tard,  en ce printemps 2022, certains, sur notre continent,  agitent le spectre d'une Troisième Guerre mondiale ... 
 
 
 

Les commentaires sont fermés.